Comment choisir entre la gestion active et indicielle?

Puzzle_2

Des statistiques suggèrent que les fonds indiciels ont de meilleurs rendements que les portefeuilles gérés activement. Les partisans de la gestion active rétorquent que leur approche est aussi performante si on respecte quelques principes de base.

La réalité est que ces deux approches sont davantage complémentaires qu’opposées.


Qu’est-ce que la gestion indicielle?

En gestion indicielle, les fonds sont investis dans les mêmes titres et proportions que ceux qui composent un indice de référence*, sans tenir compte de l’horizon de rendement de l’investisseur. Les fonds indiciels sont des modèles de gestion dite passive.

Qu’est-ce que la gestion active?

En gestion active, le détenteur investit les fonds dans les titres et dans les proportions qui répondent aux critères qu’il a lui-même fixés. La gestion active est dynamique car la décision d’acheter, de conserver et de vendre un titre relève d’une décision du gestionnaire du portefeuille.


.
Avantages de la gestion indicielle

→ La gestion du portefeuille requiert très peu de temps de la part de l’investisseur.
→ Elle évite qu’on transige des titres en étant motivés par la peur et la cupidité.
→ Elle procure un rendement équivalent au rendement de l’indice de référence.
→ Les frais de gestion sont plus bas que ceux des portefeuilles gérés activement.

Avantages de la gestion active

→ Le gestionnaire ajuste la répartition des fonds pour tenir compte de besoins particuliers de l’investisseur.
→ Elle offre la possibilité de réaliser un rendement supérieur aux indices de référence.


L’investisseur moins expérimenté peut bénéficier des conseils d’un planificateur financier pour bâtir un portefeuille qui marie les avantages de la gestion active et de la gestion indicielle. Voir L’avantage des services financiers intégrés.


Pourquoi la gestion indicielle est, statistiquement, plus performante

Année après année, plus de 80% des fonds de placement gérés activement ont des rendements inférieurs aux fonds indiciels (1). On peut avancer les raisons suivantes :

1 – L’investissement  boursier est un « jeu à somme nulle »

Il s’agit d’un constat formulé par Vanguard qui avance que la moitié des sommes placées par les investisseurs affiche un rendement supérieur à la moyenne du marché, alors que l’autre moitié affiche des rendements inférieurs (2). Cette assertion est vraie, mais avant déduction des frais de gestion de portefeuille.

2 – Les portefeuilles gérés activement ont des frais plus élevés

Les écarts sont significatifs, surtout lorsque les marchés ont des rendements médiocres. Ainsi, supposons qu’un fonds d’actions canadien géré activement et un fonds indiciel ont chacun un rendement brut de 5%. Voici comment se compareraient leurs rendements, nets des frais de gestion.

Le fonds indiciel aurait un rendement de 38% supérieur à celui du fonds géré activement (soit 1,30% sur 3,40%) !


La gestion active ne sera jamais plus performante que son gestionnaire

La gestion active de portefeuille n’a aucun mérite en elle-même. Sa seule valeur réside dans la compétence de son gestionnaire, dont le mandat est clair : procurer à l’investisseur un rendement additionnel qui dépasse la somme des honoraires qu’il lui facture.

Certains argumentent que le gestionnaire procure d’autres services à l’investisseur, tels que la planification financière, la fiscalité, les besoins d’assurance, … Dans les faits, peu de gestionnaires offrent de tels services de façon structurée. Une exception : les gestionnaires qui détiennent le titre de planificateur financier (3) possèdent des compétences reconnues pour offrir de tels services connexes.

Consulter les deux articles suivants pour connaître les exigences légitimes de l’investisseur vis-à-vis son conseiller financier:

Votre courtier mérite-t-il le titre de conseiller ?

Votre conseiller financier mérite-t-il son poste?


La gestion indicielle a aussi ses inconvénients

La gestion indicielle garantit que le capital investi aura un rendement équivalent à celui de son indice de référence, ni mieux ni pire.

Mais elle comporte 2 faiblesses :

1 – Elle ne propose pas une structure de portefeuille à la mesure des besoins d’un investisseur particulier.

2 – Un portefeuille de fonds indiciels peut donner l’illusion que le portefeuille est diversifié, ce qui est loin d’être automatique.


La gestion hybride : marier la gestion active et la gestion indicielle

Une intervention humaine compétente peut contribuer à une meilleure performance d’un portefeuille de fonds indiciels.

C’est ainsi que la partie active de la gestion hybride consiste à :

1 –  Définir une structure de portefeuille explicite

Pour atteindre une performance supérieure, la répartition du capital doit être balisée par une structure de portefeuille explicite (4).

Une structure explicite définit :

1 – les catégories de placements que le portefeuille devrait détenir,

2 – la nature des placements inclus dans chacune des catégories,

3 – la pondération de chaque catégorie

4 – les proportions de titres canadiens et étrangers.

La gestion active permet de tenir compte de la taille du portefeuille, de l’horizon de rendement et des conditions propres à l’investisseur.

2 –  Rééquilibrer le portefeuille

La gestion active permet de rééquilibrer le portefeuille, c’est-à-dire acheter et vendre des titres pour ramener la pondération de chaque catégorie du portefeuille selon les proportions-cibles de la structure de base.

Le rééquilibrage est nécessaire car, avec le temps,  les titres du portefeuille gagnent ou perdent en valeur dans des proportions différentes les uns des autres. Cela permet à l’investisseur de réaliser des gains sur les titres qui se sont appréciés et de réduire son coût moyen pour les titres qui ont perdu de la valeur. Cependant, le rééquilibrage ne doit pas être fait de façon purement mécanique. Il doit tenir compte de changements particuliers qui pourraient modifier les besoins de chaque investisseur.

Le rééquilibrage systématique fait en sorte que les décisions d’investissements ne seront pas impulsives, influencées par la peur ou la cupidité.

La gestion active permet de baliser les mouvements du portefeuille et de porter un œil critique sur son évolution. Elle donne la chance d’intervenir si des circonstances ou des impératifs propres à l’investisseur requièrent d’apporter des ajustements au portefeuille.


Exemple d’un portefeuille géré selon une approche hybride

Dans une approche hybride, le portefeuille :

→ aurait une structure explicite comme celle proposée par PORTEFEUILLE 101 (5)

→ serait investi dans des fonds indiciels.

Selon l’approche classique, l’investisseur choisit des titres qui correspondent à chacune des catégories du portefeuille. Dans l’approche hybride, l’investisseur choisit plutôt un fonds indiciel représentatif de la catégorie ou secteur correspondant:

Des fonds indiciels existent pour toutes les catégories de la structure, sauf celle des Incontournables, pour laquelle il n’existe pas de fonds indiciel dédié à ce profil de sociétés. Dans ce cas, la solution serait d’investir dans un fonds géré activement, dédié à des entreprises dominantes qu’une recherche pourrait déterminer comme Incontournables (6).

Il existe plusieurs sites (voir Nota) dans lesquels on trouve les fonds indiciels correspondant à différents secteurs de la structure de prix. En voici quelques-uns:

CNBC Sector ETF

ETF Database

Blackrock Canada

Nota :
Ces sites sont mentionnés afin de procurer des outils de recherche accessibles à l’investisseur.
L’éditeur n’endosse aucunement les commentaires, opinions ou recommandations qui y sont faites.
L’information dispensée sur ces sites pourrait se révéler inexacte ou incomplète. L’éditeur n’a pas vérifié cette information. L’éditeur n’a aucun contact ni ne reçoit de rémunération directe ou indirecte de ces organisations.


Conclusion – les avantages d’une gestion de portefeuille hybride

La gestion hybride marie les avantages de la gestion active et de la gestion indicielle. Ainsi l’investisseur :

→ adopte la structure de portefeuille qui procure le rapport risque-rendement qui lui convient.

→ est en mesure de rééquilibrer facilement son portefeuille au moment qu’il juge opportun.

→ n’a pas à suivre la performance de titres individuels, ce qui représente une économie de temps.

→ ne prend pas ses décisions de placements sur base d’émotions dictées par la peur ou la cupidité.

→ optimise son rendement en minimisant les frais de gestion de son portefeuille.

La gestion hybride convient à l’investisseur qui désire avoir un portefeuille qui répond à ses besoins propres mais qui veut en simplifier le suivi et minimiser les frais de gestion.



 

 


(1) Active fund managers trail the S&P 500 for the ninth year in a row, CNBC, March 2019
(2) Le bien-fondé des placements dans des fonds indiciels, Vanguard, Avril 2015.
(3) Planificateur financier est un titre professionnel reconnu par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).
(4) Voir Une structure de portefeuille explicite est essentielle
(5) Voir La structure du portefeuille
(6) Voir Les incontournables


FAQ

 

Comment fonctionnent les fonds indiciels?

L’objectif d’un fonds indiciel est de reproduire la composition, le rendement et le risque d’un indice boursier, sans qu’un conseiller professionnel n’utilise son jugement pour l’optimiser.

 

Est-ce qu’un portefeuille géré activement offre une meilleure diversification?

En gestion active, un investisseur utilise son jugement professionnel pour répartir les placements dans différents secteurs, selon des proportions qu’il juge optimales. En ce sens, un portefeuille géré activement permet de mieux diversifier le portefeuille.

 

Comment dénicher les fonds de placement qui battent leurs indices de référence?

Parmi les sites qui offrent l’information gratuitement, Morningstar donne le rendement historique de chaque fonds mutuel par rapport à 1) l’ensemble des fonds de sa catégorie et 2) son indice de référence. Les périodes couvertes vont d’une semaine à dix ans.