Fondement #6

Les trois piliers de PORTEFEUILLE 101

Progression
%

Pilier 1: PERSÉVÉRANCE

La persévérance, clée du succès en matière de placements

La persévérance c’est la capacité de tenir bon, de garder le cap malgré les vents contraires. Garder le cap parce qu’on est convaincu qu’on suit le bon chemin.

Dans le domaine du placement, c'est la capacité de maintenir l'approche disciplinée qu'on a choisie, de ne pas se laisser séduire par les promesses faciles et pompeuses de soi-disant experts.

Se rappeler qu'un rendement supérieur exige une approche :

i)    Structurée

...selon des principes et un processus d’analyse explicites.

Tant le processus d’analyse que le processus de décision doivent être appliqués de la même façon et avec la même rigueur au fil du temps. Ainsi, les décisions de placements seront prises objectivement, promptement, sans donner place à l’hésitation, la peur ou la cupidité.

ii)   Adaptée

...à son style d’investisseur, à ses priorités et à ses contraintes personnelles.

Sachant que les approches techniques consomment plus de temps, sont axées sur les mouvements boursiers à court terme, impliquent davantage de transactions, requièrent des temps de réaction plus serrés, une technologie plus sophistiquée,... alors que les approches fondamentales, en particulier PORTEFEUILLE 101, ne comportent pas de telles exigences.

iii)  Permanente

...car appliquée avec constance à travers le temps. C'est une approche qui permet de gérer le portefeuille, indépendamment de la direction des marchés.

Plusieurs approches peuvent procurer un rendement à long terme décent. Sauf que chacune comporte ses propres exigences au niveau :

♦  des connaissances requises

♦  des technologies utilisées

♦  du temps que l’investisseur doit y consacrer.

PORTEFEUILLE 101 est basée sur une vision à long terme et n’a cure d’essayer de profiter des mouvements boursiers à court terme. Elle ne requiert pas:

♦  des connaissances étendues du domaine boursier,

♦  de formation poussée, comme certains aimeraient vous faire croire,

♦  de technologie particulière

Ses principes s’appliquent peu importe les conditions du marché boursier.

L'approche exige une forte discipline, mais ne requiert que peu de temps de la part de l'investisseur. L’application continue des principes de PORTEFEUILLE 101 permet de dégager un rendement de portefeuille supérieur.


Pilier 2: PRUDENCE

P2_1

"En matière d'investissement, il y a 2 règles de base:

#1 : Ne jamais perdre d'argent.

#2 : Ne jamais oublier la règle #1."

Warren Buffet

Il est relativement aisé d’obtenir un rendement financier intéressant (i.e. au-dessus du rendement des obligations gouvernementales) lorsque les marchés financiers sont à la hausse. Le vrai test des approches de gestion de portefeuille est le rendement obtenu lorsque les marchés sont en baisse.

En premier lieu, il faut comprendre la psychologie de l’investisseur typique (j’y inclus la majorité des gestionnaires de portefeuilles).

La psychologie du succès

Le rôle du succès est de nous encourager à poursuivre nos démarches et nos projets. Mais voilà : le succès porte en lui les germes de la défaite. Le succès a tendance à nous rendre confiants... trop confiants.

warren buffett portefeuille 101

Les pires ennemis de l’investisseur sont la peur et la cupidité.

Quand la bourse connaît de bons rendements durant une période prolongée, les investisseurs se mettent à acheter en masse. Ces achats font monter les prix des titres. Plus les titres montent, plus les investisseurs achètent.

C’est le cercle infernal.

Les investisseurs achètent… parce que les autres investisseurs achètent.

La cupidité est sœur de l’arrogance. L’arrogance rend aveugle.

Puis, un jour, sans coup férir, les marchés dégringolent

On appelle ça un crash. Lorsqu'il se produit, l’investisseur vend ses titres, souvent à perte.

Et la peur s’installe.

Plus jamais, il ne se fera prendre. Finie la bourse. Comme l’investisseur n’investit plus, les titres boursiers continuent à perdre de la valeur.

Mais le monde continue sa progression. Ceux qui investissent dans le cadre d’une approche structurée profitent des occasions d’achat créées par la fuite d’investisseurs consumés par leurs pertes boursières. Quand les marchés remontent (comme le démontre l'histoire, tous les crash sont suivis de reprises spectaculaires), ceux qui avaient abandonné reviennent en masse, comme un troupeau, ce qui fait monter le prix des titres.

…et le cercle infernal recommence.

L'objectif de PORTEFEUILLE 101

PORTEFEUILLE 101 porte peu attention aux variations du marché, car l'histoire qui démontre clairement que le temps atténue la volatilité des rendements.

L'approche consiste à acquérir et conserver des titres pour plusieurs années.

L’objectif est de réaliser des gains à chaque année, principalement sous forme de dividendes, plutôt que de gains en capital. Le gain réalisé sous forme de dividende (perçus sur des actions détenues pendant un grand nombre d’années) est une stratégie de placement plus prudente et, à long terme, plus payante.

Faut-il le rappeler: le cabinet Ned Davis Research a démontré que sur une période de 40 ans, les titres à dividendes du S&P 500 ont eu un rendement de 9,3% alors que les titres de "croissance" ont eu un rendement de 2,6%.

La structure  particulière de PORTEFEUILLE 101 fait que son rendement de base est moins volatil que les indices boursiers. De même, dans la presque totalité des cas, le portefeuille aura un rendement significativement supérieur aux marchés lorsque ceux-ci sont en baisse.

Mettons ceci en perspective.

Au cours des 25 dernières années (1992 à 2017), les bourses canadiennes et américaines ont connu respectivement des rendements annuels moyens de 8,6% et 9,6%, incluant le rendement des dividendes. La structure de PORTEFEUILLE 101 a pour objectif de battre les indices de référence principalement lorsque les marchés ont des rendements médiocres (i.e. sous les moyennes historiques).

Se focaliser sur la protection du rendement plutôt que la protection du capital

Contrairement aux idées reçues, la prudence exige que l’on protège le portefeuille contre un risque qui a pris une ampleur sans précédent au cours des 10 dernières années : le risque de rendement nul ou insignifiant.

Ce "nouveau risque" a  vu le jour parce que le rendement des obligations gouvernementales, qui jadis incarnaient l'investissement sans risque, est devenu insignifiant. Mais bien des Canadiens sont demeurés convaincus qu'il fallait éviter le marché des actions ordinaires par peur de perdre leur capital.

Ils ont plutôt choisi de continuer à placer leurs fonds dans des instruments financiers (fonds mutuels équilibrés, obligations gouvernementales,…) qui affichent des rendements de 1,5%-2%.

Ces gens ont perdu des sommes colossales.

Avec pour résultat qu’aujourd’hui, une majorité de Canadiens qui approchent de l’âge de la retraite n’ont pas accumulé le capital nécessaire pour la financer confortablement.

Plusieurs ont commis l'imprudence de ne pas investir

PORTEFEUILLE 101 propose une nouvelle définition de la prudence… et une solution à ceux pour qui il n’est pas encore trop tard.


Pilier 3: Patience

« Il n'y a rien dont la patience ne vienne à bout quand elle est appuyée de la persévérance »

Tite-Live

.
En matière d'investissement, le temps est le principal paramètre de rendement.

L’histoire des marchés confirme que plus longtemps on reste investi dans un titre, plus la probabilité de gain augmente (par rapport à la probabilité de perte qui, elle, diminue). Des familles, que dire, des générations entières ont accumulé des fortunes parce qu’elles détenaient (et détiennent toujours) des actions centenaires comme Coca-Cola, Procter & Gamble, Banque de Montréal...

Être patient pour investir en bourse

Lorsque ces actions sont détenues dans des sociétés qui augmentent leurs dividendes à chaque année, les revenus réalisés deviennent significatifs à un point tel que les montants accumulés grâce aux dividendes deviennent rapidement plus important que le capital de base lui-même.

Rappelons que sur des périodes supérieures à 10 ans, les marchés ont toujours eu des rendements positifs.

PORTEFEUILLE 101 est basée sur la vertu cardinale qu’est la patience. Une patience attentive, une patience active.

♦  Ne jamais penser que faire de l’argent est un jeu facile.

♦  Ne pas prétendre qu’on maîtrise l’art du placement parce qu’on a eu du succès.

♦  Combattre autant la peur que la cupidité.

♦  Rester fidèle à son approche, peu importe les circonstances.

♦  Ne sauter aucune étape du processus.

PORTEFEUILLE 101: Persévérance - Prudence - Patience

 


Une évaluation erronée du risque peut entraîner un rendement médiocre, sinon des pertes importantes.

Mais encore faut-il savoir définir le risque...

Comprendre les notions de risque et de rendement 

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés