Investir à la bourse

Fondement #10c - 1

Les incontournables

Progression
%

Dans un horizon à long terme, le portefeuille devrait inclure sa quote-part de placements dans des entreprises et secteurs "incontournables".

Les entreprises incontournables partagent des caractéristiques communes:

1 - Elles occupent un espace concurrentiel significatif sur leur marché.

2 - Sur 5 ans, le rendement de leurs actions dépasse celui du marché, avec un bêta* inférieur à 1.

3 - Le taux de bénéfice net dépasse celui de leurs compétiteurs.

4 - La situation de trésorerie démontre d’importantes liquidités excédentaires.

5 - Le bénéfice net croît annuellement à un taux de 7%(1)+ depuis 5 ans.

6 - Elles paient un dividende qu’elles augmentent de 7%+ à chaque année, depuis au moins 5 ans.

7 - Le taux de distribution du dividende* est inférieur à 70%.

8 - Le ratio cours-bénéfice* est comparable ou inférieur à celui de leur industrie.

9 - Le titre fait l’objet de recommandations favorables de la part de plusieurs analystes.

 

Les entreprises incontournables

Des dizaines d’entreprises rencontrent la plupart de ces critères.

Il aisé d’identifier des entreprises candidates. Comme ce sont des entreprises dominantes dans leur industrie, il y a de fortes chances qu’elles retiennent l’attention des analystes et qu’elles fassent l’objet de nouvelles dans la presse financière.

Les informations relatives à leur performance financière peuvent être obtenues directement des états financiers. Les données afférentes à leur rendement boursier sont disponibles sur les sites de courtage des principales institutions financières.

 

Les secteurs incontournables

Plusieurs secteurs économiques sont promus à une croissance exceptionnelle au cours des prochaines années.

On peut investir dans un ensemble d’entreprises représentatives d’un secteur incontournable en achetant des parts d’un fonds commun de placements dédié à tel secteur. On peut aussi le faire en investissant dans une entreprise incontournable appartenant à ce secteur.

 

Des éléments qui suggèrent l’émergence d’un secteur incontournable :

→ Le secteur fait l’objet d’investissements massifs de gouvernements ou d’entreprises,

→ L’évolution du secteur suscite l’intérêt d’un grand nombre d’experts et d’analystes financiers réputés,

→ Le produit (le service) semble répondre à un besoin essentiel,

→ L’intérêt pour le secteur se manifeste de façon croissante depuis quelques années.

Voici des exemples de secteurs qu'on pourrait qualifier d'incontournables (2) :

La haute technologie

C’est un secteur dominé par de grandes entreprises extrêmement rentables, dont les ressources financières, humaines et techniques sont gigantesques. Elles ont déjà démontré leur capacité à développer des produits et concepts qui marquent l’évolution de notre monde.

La cybersécurité

En 2020, le président d’une grande banque américaine déclarait que la cybersécurité était le seul département de son entreprise dont le budget était illimité! Le nombre et l’importance des attaques informatiques contre les individus, les entreprises et les gouvernements sont en constante progression. Les systèmes informatiques supposément les plus protégés font l’objet d’attaques répétées. Pour survivre et protéger leurs affaires, les entreprises n’auront d'autres choix que de donner priorité à la cybersécurité, fusse au détriment de leurs projets les plus importants.

Les marchés émergents

Au cours de la dernière décennie, les actions des marchés émergents ont été à la traîne du reste du monde (3). Les perspectives de croissance sont supérieures en Asie, notamment en Chine qui est le seul grand pays ayant connu une croissance de son PIB en 2020 (4).


(1) Un taux comparable au taux de rendement projeté des marchés financiers de 6,4% recommandé par l’IQPF.
(2) Ces secteurs ne constituent pas des recommandations. Ils sont mentionnés uniquement à titre d’exemples.
(3) Source : Les marchés émergents pourraient prospérer en 2021, Finance & Investissement, 14 janvier ’21.
(4) La Chine, seule économie majeure avec une croissance positive en 2020, Le Figaro, 18 janvier ’21.