Fondement #11b

Les titres à hauts dividendes

Progression
%
pierres

Optimiser le rendement avec différents types de titres à dividendes

Des placements incontournables

Les titres à dividendes sont les placements boursiers qui offrent le meilleur rapport risque/rendement.

Le rendement

Une étude portant sur une période de plus de 50 ans a démontré que les titres à hauts dividendes ont eu un rendement annuel nettement supérieur aux titres à bas dividendes et aux titres de croissance, mais avec une volatilité beaucoup plus faible (voir Le rendement supérieur des titres à dividendes).

La volatilité

Étant moins volatils, ils résistent mieux aux marchés baissiers que les titres de croissance. Au cours de la décennie ’70, le S&P 500 a produit un rendement annuel de l’ordre de 2%. Pour cette même période, le rendement moyen des dividendes du S&P a été de 4,1%, soit plus du double(1).

L'augmentation du dividende

La plupart des entreprises augmentent leurs dividendes au cours des années, alors que les intérêts sur obligations et dépôts sont habituellement fixes.

L'impôt

L’impôt payable sur les dividendes canadiens est d’environ 22% plus bas que l’impôt payable sur les revenus d’intérêt. Ainsi, lorsqu’un titre est détenu dans un compte taxable (hors REER et hors CELI), un dividende de 5% produit le même rendement après impôt qu’un revenu d’intérêt de 6,4%.

L’analyse de Ned Davis Research

La firme Ned Davis Research a analysé le rendement des titres à dividendes américains pour la période 1972-2015. Aux fins de l’analyse, NDR a départagé les titres en 5 groupes, basé sur le niveau et la croissance des dividendes payés. Le tableau suivant en illustre les constats :

Titres à dividendes_4

Trois (3) éléments à retenir :

1 -    Les titres qui offrent le meilleur rendement sont les titres qui augmentent leur dividende régulièrement (Dividend Growers).

2 -    Les titres à dividendes sont moins volatils (bêta* et écart-type plus faibles), donc moins risqués, que les titres de croissance.

3 -    Le rendement des Dividend Growers est près de 4 fois plus élevé (9,8% vs 2,5%) que le rendement des titres qui ne versent aucun dividende!

Appliqué sur plusieurs années, l’écart en dollars est gigantesque!

Principe #1 : Proportion des titres à dividendes

Dans une perspective à long terme, le rendement supérieur et le niveau de risque moins élevé des titres à hauts dividendes suggèrent qu’ils devraient représenter les placements les plus importants du portefeuille. Ainsi, selon sa taille et l’horizon de rendement, la proportion des titres à dividendes devrait représenter entre 50% et 65% du portefeuille total:

Structure de Port 1.2

Principe #2 : Répartition des titres par secteur et par type

Afin d'assurer une saine diversification du portefeuille, les titres à dividendes devraient être répartis dans différents secteurs économiques et types de titres.

Au Canada, les titres à hauts dividendes se retrouvent principalement dans les secteurs suivants:

1 - Institutions financières: banques à charte et sociétés d’assurances

2 - Fiducies de placements immobiliers (FPI): fiducies résidentielles, commerciales, industrielles,…

3 - Services aux collectivités (utilities): incluent notamment les producteurs et distributeurs d’électricité

4 - Télécommunications (exemples: BCE, Telus, Rogers, Shaw, AT&T, Verizon, ...)

Aux États-Unis, 2 catégories de titres constituent des alternatives intéressantes aux titres à hauts dividendes, que l'investisseur doit évaluer en fonction de critères de sélection qui leur sont spécifiques:

1 -   Les FCF*

Voir Inclure des FCF dans son portefeuille qui explique les avantages d’investir dans des FCF.

2 -   Les BDC*

L'article Les BDC: des titres à dividendes à considérer décrit les caractéristiques de ces entreprises et les avantages d'y investir une quote-part modeste du portefeuille.

Compte tenu de ceci, les titres à dividendes sont répartis comme suit :

Structure de Port 1.02

Les proportions allouées aux FCF et BDC sont moins importantes. Il s'agit de titres américains qui, au total, ne devraient pas excéder 30% du portefeuille.


(1) Source: Multipl

Nota: Les titres mentionnés dans ce fondement ne constituent pas des recommandations d'achat. Ils sont indiqués uniquement pour illustrer notre propos.


Le portefeuille devrait inclure des titres de sociétés qui occupent une position dominante dans leur secteur d'activité, sociétés que l'on nomme...

Les entreprises incontournables

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés