Investir dans les industries émergentes

21 février 2020


Pourquoi chercher à investir dans le prochain Microsoft ou Alphabet quand on peut déjà investir dans Microsoft et Alphabet ?

Innovation_1

Il y a un fort intérêt d’investir dans des industries innovatrices dont on croit qu’elles connaîtront une très forte croissance dans un horizon de 5 ans. Il est normal que, comme investisseur, on veuille se donner une chance de participer au développement accéléré d’un secteur d’avenir.

Au cours du dernier siècle, mais surtout dans les 3 dernières décennies, des entreprises ont développé et commercialisé des produits fortement innovateurs qui ont donné naissance à des marchés gigantesques. Certaines de ces entreprises ont connu des succès financiers qui se perpétuent dans le temps. D’autres ont connu des succès retentissants mais éphémères. Les premières continuent de procurer des rendements exceptionnels à leurs actionnaires. Les autres ne procurent que des souvenirs.

L’innovation existe dans tous les secteurs de l’économie, mais la sphère technologique est particulièrement riche de telles entreprises. Quelques succès connus :

  Microsoft
  Alphabet
  Visa
  Amazon
  Apple
  Facebook

D’autres entreprises n’ont pas aussi bien réussi. Incapables de maintenir leurs avancées concurrentielles, elles ont graduellement (ou rapidement) dépéri :

  Nokia
  Dell
→  BlackBerry
  G.E.
  Wang (disparue)
→  Palm (disparue)

________________________

Innovation_2

La tentation d’investir dans le prochain Amazon

L’action d’Amazon valait autour de $50 il y a 20 ans. Elle vaut 40 fois plus aujourd’hui. Si on pouvait investir maintenant, pour quelques dollars, dans le prochain Amazon, cela garantirait notre avenir et celui de notre descendance.

Des sites pullulent dans lesquels des experts en matière de placements annoncent qu’ils ont découvert le prochain Amazon ou le successeur d’AbbVie.

Les annonces suivantes, tirées de tels sites, sont éloquentes :

“XX Canada Issues Rare “Double Down” Buy Alert” … I’ve stumbled upon an under-the-radar stock I believe could be one of the greatest discoveries … looking for the NEXT stock that could deliver returns of +1,000%, +2,000%, or even +5,000%”.

Un autre gourou annonce sa nouvelle recommandation en précisant “the last three times X gave a presentation like this, the stocks he recommended shot up with peak gains of over 300 percent, 125 percent and 524 percent.” Rien de moins!

Évidemment, vous devrez habituellement payer pour avoir droit de connaître les noms de ces stocks extraordinaires.

Ces experts citent volontiers tous les titres dont ils avaient prédit le succès boursier avant tout le monde. Mais ils omettent de vous donner la longue liste de leurs recommandations qui n’ont pas obtenu les rendements promis!

_________________

Innovation_3

La majorité des entreprises ne sont pas des succès financiers

L’important ici n’est pas d’expliquer les raisons du succès ou de l’insuccès des entreprises. C’est plutôt de réaliser que la majorité des entreprises ne sont pas des succès financiers.

De nombreuses données confirment ce fait au niveau des petites entreprises. Ainsi, seulement 50% des nouvelles entreprises survivent à leur 5e année d’existence et à peine 30% continuent d’exister après 10 ans(1)

Une étude récente(2) suggère qu'un constat d’insuccès similaire s'applique tout autant aux entreprises cotées en bourse, à savoir :

→  De 1926 à 2016, la durée de vie moyenne d’une entreprise cotée en bourse est de 7 ½ ans.

→  Près de 60% des stocks procurent un rendement à long terme inférieur au rendement des dépôts à 30 jours.

→  4% des entreprises sont responsables du rendement de la bourse qui excède le rendement des dépôts à 30 jours(3).

investir dans les marchés émergents

Des experts n’arrivent pas à prédire les entreprises les plus performantes

La chaîne de télévision BNN présente des émissions au cours desquelles des conseillers financiers et gestionnaires de fonds offrent leurs opinions sur le marché boursier en général aussi bien que sur des titres spécifiques. Au terme de chaque émission de la série Market Call, l’expert invité présente ses trois Top Picks, c’est-à-dire ceux qu’il considère comme étant les meilleurs titres à acheter en date de sa prestation.

Nous avons relevé 20 Top Picks du mois de décembre 2018 (tels qu’une recherche séquentielle sur Google nous a permis de faire) pour voir quelle fût leur performance boursière entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019.

Le tableau suivant démontre le rendement pour l’année 2019, d’un portefeuille constitué de ces 20 Top Picks, dans chacun desquels on aurait investi $1000 le 31 décembre 2018 ($000) :

Top picks_1.1

Un portefeuille investi à parts égales dans chacun des Top Picks aurait obtenu un rendement incluant dividendes de 9,1%.

À titre de comparaison, voici le rendement qu’un investisseur aurait obtenu si les fonds avaient été investis dans un des deux fonds indiciels suivants :

Top Picks 0

Cette comparaison n’a rien de scientifique et ne porte que sur une année. Mais elle met en lumière que des experts chevronnés peinent à identifier les titres les plus prometteurs.

_________________

Identifier les meilleures entreprises émergentes relève de l’exploit

Identifier des entreprises dans lesquelles on peut investir de façon rentable est à la portée de l’investisseur moyen.  Mais chercher à investir dans une jeune entreprise qui développe une technologie émergente est un exercice très risqué.

La raison est qu'une telle entreprise n’est habituellement pas rentable avant quelques (ou plusieurs) années. Sa technologie peut être prometteuse mais :

est-ce qu’un nouveau compétiteur apparaîtra ?

combien faudra-t-il investir avant que le produit ne soit commercialisé ?

des problèmes techniques vont-ils en freiner le développement ?


 

Innovation_5

Investir dans des industries et des pays émergents via des entreprises incontournables

Des entreprises matures occupent toujours des positions de leaders dans des marchés florissants, grâce à des produits innovateurs qu’elles continuent de faire évoluer, distants de leurs compétiteurs. Plusieurs de ces entreprises sont des incontournables.

Le fondement Les entreprises incontournables, décrit les caractéristiques de ces entreprises :

→ ce sont des quasi-monopoles,

→ leur rentabilité et leur trésorerie sont exceptionnelles,

→ leurs revenus et bénéfices croissent de façon ininterrompue depuis 10 ans,

→ le taux de volatilité de leurs actions est inférieur aux indices,

→ le rendement historique de leurs actions dépasse largement celui du marché.

De telles entreprises constituent les meilleurs véhicules pour celui qui veut investir dans une industrie émergente. Comme on vient de le voir, une industrie émergente peut être fort prometteuse mais la probabilité de trouver l’entreprise qui en fera un succès financier est fort mince. Ce sont aussi les véhicules les plus sûrs pour investir dans les marchés émergents, car elles ont les ressources financières, les technologies et l'information critique pour percer ces marchés.
                                                                           ________________

Les incontournables possèdent le muscle financier nécessaire

Des entreprises demeurent des incontournables précisément parce que leur leadership repose sur leur capacité à innover. Elles possèdent les moyens financiers d’investir dans le développement de produits les plus novateurs. Elles sont à même d’engager les meilleurs cerveaux et de se munir de technologies de pointe pour ce faire.

À cause de leurs ressources financières gigantesques, et parce qu’elles sont déjà très rentables, elles ne sont pas à la merci d’investisseurs pressés de toucher leurs profits.

Les incontournables investissent ainsi des sommes colossales dans des produits et concepts innovateurs, voire révolutionnaires.

Le tableau suivant compare la situation de trésorerie et les investissements en recherche & développement (R&D) d’entreprises incontournables en 2019 :

Incontournables_13

Ces chiffres démontrent que ces entreprises ont une capacité inégalable pour investir dans les industries du futur.
                                                                         _________________

Les incontournables investissent dans des industries émergentes

Ces entreprises consacrent des ressources formidables à des concepts et produits émergents. Il est impossible de nommer tous les projets r&d de ces entreprises, tellement le nombre de projets est important, compte tenu que plusieurs sont même secrets ! Un article récent indiquait qu’à elle seule, Alphabet avait investi dans 109 projets de recherche distincts.

Pour seules fins d’illustration, voici des secteurs dans lesquels ces entreprises investissement présentement:

→ l’intelligence artificielle (Microsoft, Alphabet, Amazon, Apple, Facebook),

→ l’informatique quantique et la réalité mixte (Microsoft)

→ les robots médicaux et la fibre optique internet (Alphabet)

→ les instruments de vision intelligente (Apple)

→ la réalité augmentée (Apple et Facebook)

→ les véhicules autonomes (Apple et Alphabet)

→ les magasins sans personnel et les drones commerciaux (Amazon)

→ les monnaies virtuelles (Facebook)

Certaines innovations seront des succès, d’autres pas. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il y a peu de chance que ces entreprises pâtissent des insuccès d’un de leurs quelconques projets. Et parmi les projets qui arriveront à terme, plusieurs contribueront à changer le monde.

Et certains seront assurément des succès financiers.


(1) Bureau of Labor Statistics, cité par Fundera, 31 janvier 2020
(2) Do stocks outperform treasury bills? Hendrik Bessembinder, Journal of Financial Economics, November 2017
(3) Ce sujet est discuté en détail dans Que penser des fonds indiciels ?

Partagez cet article:

Articles connexes

pierres

Stabiliser le portefeuille avec des actions privilégiées

Compare 2

Comprendre les notions de risque et de rendement

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés