Bâtir un indice de référence

Balance

Tandis que les autres croient savoir ce qu’ils ne savent pas, moi je sais que je ne sais rien.
(Socrate)


Les données historiques démontrent que la majorité des investisseurs ont des rendements médiocres. Une récente étude de DALBAR révèle qu’au cours des 30 dernières années, le rendement de l’investisseur moyen a été de 3,7% alors que celui de l’indice S&P 500 s’est élevé à 11,1% (1).

Une raison pour laquelle l’investisseur moyen a un rendement de portefeuille médiocre est qu’il ne réalise pas que son rendement est médiocre.

Pour y remédier, il faut d’abord comparer le rendement à un indice de référence crédible.


mon premier portefeuille

Quelle est la première question à poser à un gestionnaire de portefeuille?

Pour évaluer le rendement d’un portefeuille, il faut savoir 2 choses :

♦  Le rendement du portefeuille,

♦  Comment ce rendement se compare à son indice de référence.

On est surpris de constater qu’un grand nombre d’investisseurs ne savent pas très bien quel est le rendement de leur portefeuille sur 1, 3 et 5 ans.

Et s’ils connaissent leur rendement, peu le comparent à un indice de référence crédible.

Cette situation n’est pas surprenante sachant que la majorité des courtiers professionnels n’utilisent pas d’indices de référence pour comparer le rendement des portefeuilles de leurs clients.

La première question qu’un investisseur doit poser à son gestionnaire: 

« À quel indice de référence allons-nous comparer le rendement de mon portefeuille?


Cinq (5) étapes à suivre pour bâtir un indice de référence

Bâtir et mettre à jour un indice de référence requiert 5 étapes simples:

1 – Fixer 2 taux de référence (2)

Le premier établit le niveau de risque général du portefeuille, représenté par les proportions d’encaisse, de titres à revenus fixes et d’actions ordinaires.

Le deuxième détermine le degré de diversification géographique souhaité, représenté par les proportions de titres canadiens, américains et internationaux.

Par exemple, l’investisseur pourrait utiliser les pourcentages de référence suivants :

Encaisse 10%, Revenus fixes 15%, Titres ordinaires 75%

Canada 70%, États-Unis 20%, International 10%
.

2 – Établir les taux de rendement de référence pour Encaisse et Titres à revenu fixe

Encaisse

Utiliser le taux du marché monétaire à 30 jours, publié par la Banque du Canada (ici).

Supposons que ce taux est 0,3%.

Titres à revenu fixe

Le taux de référence doit être celui des catégories de titres que l’investisseur choisit de détenir.

Les titres à revenu fixe incluent :

→ Obligations gouvernementales,

→ Obligations corporatives classiques (qu’on peut décliner selon la cote de crédit des sociétés),

→ Obligations convertibles et Baby Bonds

→ Actions privilégiées, etc.

Supposons que nous choisissons d’utiliser le taux de référence des actions privilégiées. Nous utiliserions un taux de rendement représentatif des actions privilégiées perpétuelles de grandes entreprises canadiennes dont la cote de crédit est satisfaisante (3). En date de septembre 2021, ces titres offrent généralement des taux de rendement situés entre 4% et 5%.

Un taux de référence représentatif serait 4,5%.
.

3 – Choisir des sources donnant les taux de rendement de référence des actions ordinaires

Pour chacun des 3 marchés de référence, on peut utiliser les rendements de fonds indiciels correspondants, par exemple :

Canada – Rendement du fonds indiciel Vanguard FTSE Canada Index (VCE)

États-Unis – Rendement du fonds indiciel Vanguard S&P 500 (VOO).

International Rendement du fonds indiciel Vanguard Total International Stock Index Fund (VXUS)
.

4 – Obtenir les rendements annuels des trois fonds de référence à la date choisie

Supposons que c’est le 30 septembre 2021:

5 – Calculer le rendement de l’indice de référence

16,2% est le chiffre auquel on doit comparer le rendement du portefeuille.

Par la suite, on refait les étapes 4 et 5 à chaque mois ou chaque trimestre.


Conclusion

Sans être établi de façon scientifique, un indice de référence demeure un outil qui aide l’investisseur à situer le rendement de son portefeuille par rapport à ses marchés de référence. Pour être utile, il doit être facile à calculer.

Un écart significatif entre le rendement du portefeuille et celui de l’indice de référence est la première donnée objective qui suggère à l’investisseur de pousser sa recherche pour en comprendre les raisons.


(1) Why Investing As An Individual Is So Difficult, MarketWatch, Dec 11 ‘19
(2) Un taux de référence est un standard auquel l’investisseur veut comparer une donnée réelle à une date choisie.
(3) Voir Évaluer les titres à revenu fixe.


 

FAQ

 

Qu’est-ce qu’un indice de référence?

Un indice de référence est une mesure quantitative qui sert à analyser la performance d’un actif par rapport à la performance d’un autre actif qui comporte des caractéristiques similaires permettant de les comparer.

 

Quelle est la différence entre un indice boursier et un indice de référence?

Un indice boursier est une moyenne pondérée de la valeur marchande de l’ensemble des titres qui composent cet  indice. Un indice de référence est une valeur contre laquelle on mesure le rendement d’un placement individuel, d’un fonds de placement ou d’un portefeuille.

 

Quels choix d’un investisseur influencent son indice de référence ?

Deux paramètres sont déterminés par l’investisseur. Le premier, un paramètre de risque, est la répartition du portefeuille entre l’encaisse, les titres à revenu fixe et les actions. Le second, un paramètre de diversification,  est la répartition des actifs entre les marchés canadien, américain et internationaux.