Fondement #3

La supériorité des stratégies fondamentales

Progression
%

En matière de placements, il existe 2 types de stratégies de base:

1 - Les stratégies fondamentales

Ces stratégies, qu'on appelle aussi "stratégies Buy & Hold"" consistent à acquérir des titres sur la base de leur valeur intrinsèque. La valeur intrinsèque d'un titre est établie en fonction de la performance financière de l'entreprise elle-même (croissance, rentabilité, taux d'endettement, positionnement concurrentiel,...). Le titre est détenu tant qu'on estime que la valeur marchande est inférieure à la valeur intrinsèque, peu importe les fluctuations du marché.

2 - Les stratégies techniques

Ces stratégies sont basées sur l’analyse du comportement des investisseurs plutôt que sur l’étude de la performance économique de l'entreprise. Elles sont essentiellement centrées sur les volumes transactionnels et les variations de prix de titres ou d'indices pour des périodes données. L'analyse technique doit être appuyée par des outils d'analyse plus sophistiqués que ceux qui sont utilisés en analyse fondamentale.

Les stratégies fondamentales: plus performantes que les stratégies techniques:

Pour la majorité des investisseurs, les stratégies fondamentales produisent des rendements à long terme supérieurs. Pour plusieurs raisons:

Le temps nécessaire pour exécuter la stratégie

Investir à long terme dans un titre est un exercice simple, qui demande peu de temps. Tandis que l'approche technique exige de maîtriser des outils d'analyse sophistiqués, des graphiques de tendances à court et long terme, des moyennes mobiles,  des courbes MACD et toutes sortes d'autres concepts nébuleux pour le néophyte. Sans compter le fait que les approches techniques exigent qu'on y consacre beaucoup plus de temps parce qu'elles impliquent plus de transactions, étant axées sur des mouvements à court terme.

Une plus faible volatilité du rendement

Dans une stratégie fondamentale, les fluctuations boursières à court terme ont peu d'importance. Il est prouvé que plus la période de détention d'un titre est longue, plus la probabilité de gain est élevée. Sur une période de 10 ans, la probabilité de gain est de 95%. Dans une stratégie technique, l'investisseur s'expose à un risque plus important, dû au fait que sa période moyenne de détention est très courte.

Un timing plus flexible

L'investisseur fondamental est proactif. Il analyse et choisit ses titres aux moments qu'il juge opportun. Il n'a pas d'urgence ou de délai à respecter. Il établit un plan d'investissement à long terme qui répond à ses besoins à long terme. Son seul défi est de s'y tenir.

L'investisseur technique est réactif. Chaque jour, chaque semaine, il doit analyser ses positions en regard des mouvements du marché et décider des transactions à effectuer. Cela requiert de la discipline, un bon contrôle émotionnel, parfois des nerfs d'acier.

Celui qui investit avec un horizon à long terme dispose du temps nécessaire pour analyser ses performances en profondeur, corriger ses erreurs et améliorer sa stratégie par étape. L'investisseur technique, lui, n'a pas ce "temps".

Le rendement passif

Du seul fait qu'il détient des titres à dividendes, l'investisseur fondamental va percevoir, à perpétuité, des revenus qui vont, pour la plupart, croître à des taux supérieurs à l'inflation. Les seuls gains de l'investisseur technique sont ceux qu'il perçoit des transactions qu'il réalise maintenant, dans la mesure où ces transactions se traduisent par des gains.

Le clin d'œil de Warren Buffett

À cet égard, il est fort intéressant de voir comment le légendaire investisseur Warren Buffet, adepte de l'approche fondamentale, a fait la leçon à une importante firme de fonds de couverture (hedge funds) américaine, réputée pour ses stratégies techniques (Voir: La gageure de Buffett).

Choisir des titres que l’on compte détenir à long terme n’est pas un exercice compliqué pour peu qu'on dispose d'un processus pour guider notre démarche. PORTEFEUILLE 101 propose une démarche simple, explicite et économe de temps pour bâtir un portefeuille performant, sans avoir à payer un gestionnaire professionnel.

Les pièces maîtresses d'un portefeuille de placements

Les trois (3) constats historiques:

1 - Le temps est le paramètre de rendement le plus important.

2 - Les titres à hauts dividendes offrent le meilleur rapport risque/rendement.

3 - Pour l'investisseur moyen, les stratégies fondamentales sont plus performantes que les stratégies techniques.

Ces constats constituent la base de la philosophie de PORTEFEUILLE 101.

Mais... l'épargnant qui veut devenir investisseur doit d'abord vaincre son premier ennemi:

Vaincre la peur d'investir

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés