Investir à la bourse

Fondement #5e

Chiffre_4

Le risque lié à la performance des marchés financiers

Progression
%

Timing the market” vs “Time in the market”

Les constats de l’histoire

L’histoire démontre qu’à long terme, les marchés boursiers sont à la hausse. Mais, invariablement, ils connaissent des périodes de rendements nuls ou même négatifs. Le graphique suivant illustre les variations annuelles de l’indice S&P 500 entre 1970 et 2020.

F5 - Marchés financiers

Certaines périodes furent douloureuses pour les investisseurs :

  Au cours des années ’73 et ’74, l’indice a perdu 47%.

  Entre 2000 et 2003, à la suite de l’éclatement de la bulle technologique, l’indice a fondu de presque 50%!

  La débâcle de l’année 2000 a marqué le début de la décade perdue (1).

  Enfin, que dire de la crise des sub-primes en 2008? Dans cette seule année, l’indice a perdu 38%.

Mais d'autres furent plus heureuses:

  De 1970 à 2020, le rendement annuel moyen de la bourse américaine a été de 10,8% (3).

  La bourse canadienne a eu un rendement positif sur toute période de 10 ans dans 100% des cas (4).

 

Qu’en est-il des taux d’intérêt?

Les taux d’intérêt sont dictés par les banques centrales et fixés de façon à contrebalancer les effets de l’inflation ou de la déflation.

Une hausse marquée des taux d’intérêt résulterait certes en une baisse des indices boursiers. Si les taux d’intérêt sur les obligations atteignaient 4%, ils pourraient devenir concurrentiels aux taux de dividendes sur les actions privilégiées. Il y aurait alors lieu de considérer l’achat d’obligations.

 

Comment se prémunir du risque lié au rendement des marchés financiers

Il n’est pas possible de prévoir les mouvements à court terme des marchés boursiers. On peut toutefois limiter les pertes liées aux mauvais rendements ponctuels des marchés :

1 - Adopter un horizon de rendement à long terme

Tel qu’indiqué plus haut, plus la période au cours de laquelle on est investi est longue, plus la probabilité de perte est faible. Ainsi, l’investisseur devrait avoir un horizon de rendement minimum de 5 ans.

2 - Maintenir un portefeuille de placements adéquatement diversifié

Une saine diversification diminue la corrélation entre les différents placements. Pour être effective, elle doit porter sur plusieurs paramètres tels : les types de placements (actions ordinaires et privilégiées, fiducies de revenus, fonds communs), les industries, les régions et monnaies, voire les tailles d’entreprises. La structure PORTEFEUILLE 101 prévoit une diversification adéquate.

3 - Surpondérer les titres à dividendes

Ils ont 3 avantages :

leur rendement historique est supérieur à celui des autres titres,

ils continuent de procurer un rendement en période de baisse des marchés,

leur coefficient de risque est moins élevé (5).

Il faut savoir que de 2000 à 2010, la bourse a perdu 22%. Mais si on si on inclut le rendement des dividendes, la perte est réduite à 7%(2).
.

Un portefeuille de placements structuré selon les principes de PORTEFEUILLE 101 offre la diversification et la pondération nécessaires pour minimiser l’impact des risques financiers liés à la volatilité des marchés.


(1) The (not so) Lost Decade, Reddit
(2) S&P 500 Return Calculator, DQYDJ.com (inclut le rendement des dividendes)
(3) Livre Blanc, Groupe Investors
(4) Entre janvier 1950 et juin 2018 (source : Morningstar Andex 2018)
(5) Le rendement supérieur des titres à dividende