Fondement #1

Le temps : le paramètre de rendement le plus important

Progression
%

L'incertitude vs. la probabilité

Celui qui achète une action à la bourse croit que cette action lui rapportera davantage que s'il conserve l'argent sous forme liquide. Elle lui procurera ce rendement sous forme de gain en capital et/ou de dividendes.

Le prix d'une action cotée en bourse représente le dernier prix auquel cette action s'est transigée. Ceci veut dire qu'un acheteur a estimé qu'il faisait une bonne affaire en achetant cette action. Alors qu'un vendeur estimait au même moment qu'il faisait une bonne affaire en vendant cette même action.

La "vraie" valeur d'une action demeure le prix qu'un acheteur est prêt à payer et qu'un vendeur est disposé à recevoir à un moment précis.

On ne peut donc prédire avec certitude si (et surtout dans quelle mesure) une action prendra ou perdra de la valeur dans le futur.

Malgré cette incertitude, le placement en bourse est un jeu... qui en vaut la chandelle à condition d’être fait dans le cadre d'une approche éprouvée.

Pourquoi?

Au cours des 25 dernières années:

Le rendement annuel de la bourse canadienne (Indice TSX) a été de 8,6% incluant les dividendes;
Le rendement annuel de l'indice S&P 500 (USA) a été de 9,2%;

...alors que  le rendement annuel des bons du trésor a été de 3,5% (maintenant de 1,5%).

Au cours de la période de 36 ans 1982 - 2017:

Un investisseur qui aurait placé $10 000 dans l’indice composé S&P/TSX  aurait obtenu un montant de $222 000, soit un rendement annuel de 9%.

Ce qui ajoute au caractère sécuritaire de placements qui paient un intérêt ou un dividende...

...c'est que ces intérêts et dividendes sont une rémunération payée à tous les mois, trimestres ou semestres. Ainsi, l’investisseur reçoit l’intérêt ou le dividende aussi longtemps qu’il détient le titre.

Or, plus la période de détention est longue:

plus la rémunération reçue est importante;
plus la probabilité de gain en capital augmente;
plus le risque de perte diminue.

Ainsi, pour la période de 81 ans 1935 - 2016...

Un investisseur détenant des actions canadiennes pendant au moins 3 ans a fait de l'argent dans 86% des cas. Détenir des actions canadiennes sur n'importe quelle période de 10 ans a produit un rendement positif dans…100% des cas! (1)

(1) Source: Tableau Morningstar Andex 2016

En fonction du temps investi, les probabilités de gain sont les suivantes:

1 jour
%
1 an
%
5 ans
%
10 ans
%

De la même façon, plus la période de détention est longue, plus l'écart-type entre les rendements positifs et négatifs probables diminue, tel qu'illustré dans le graphique suivant:

Le temps réduit la volatilité du rendement

Premier constat

En matière d'investissement, le temps est le principal paramètre de rendement

Voyons le 2e constat...

Le rendement supérieur des titres à dividendes

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés

PORTEFEUILLE 101 © Tous droits réservés